Carnet de voyage : Expédition au lac Baïkal avec le sac NYA EVO fjord 60

Retour sur le voyage Graine de Photographe 2020 au lac Baïkal

Rentré marqués à jamais par leur premier voyage sur les glaces du Lac Baikal en 2019, les envies de découverte de nos photographes aventuriers n'étaient pas pour autant comblées. Pour cette nouvelle édition, le voyage photo de Graine de Photographe au lac Baïkal s'est alors donné pour but de remonter jusqu'au point le plus au nord de la Perle de la Sibérie.

Notre partenaire MMF-Pro nous a accordé sa confiance et c'est équipé de sacs photo NYA-EVO fjord que nos photographes se lancent dans ce long périple.

Sac-NYAEVO-5

Mars 2020, surprise ! De mémoire de chauffeur, cela fait des années que le lac Baikal n'a pas été entièrement recouvert de neige à cette période de l'année. Pour les photos de glace nous repasserons. Le décor et les paysages sont complètement différents de notre premier voyage. La remontée prévue en Uaz du sud au nord sur le lac, va s'avérer plus compliquée. L'épais manteau de neige qui recouvre le lac cache un danger qu'il ne faut pas prendre à la légère, de potentielles fissures dans la glace risqueraient d'entrainer nos véhicules au fond du lac.

Bien qu'il rallonge notre itinéraire de 400 kilomètres, nous choisissons l'option du contournement. Cette nouvelle route imprévue traverse de vastes étendues de forêts de conifères, de bouleaux et de cèdres. Sur des centaines de kilomètres de taïga nous ne rencontrons pas âme qui vive.

voyage-baikal-1-1

Quoi de plus pratique pour voyager, qu'un sac photo accepté en bagage cabine ? De plus, le NYA-EVO fjord est intelligemment compartimenté : modulable grâce à 3 inserts de tailles différentes inter-changeables (vendus séparément), ces derniers permettent de consacrer plus ou moins de place au matériel photo ou à la randonnée en fonction de l’usage souhaité. L'accès au compartiment photo se fait judicieusement côté dos, préservant ainsi le matériel et le porteur de toute salissure ou de la neige lorsque le sac est posé ouvert au sol.
Le Fjord 60 dispose également de 4 autres emplacements intérieurs de rangement :

  • un rangement supérieur dont le volume dépend de l’insert photo utilisé,
  • placé en dessous, une poche étanche (fermeture étanche doublée de clips de fixation),
  • positionnée sur le haut du sac une petite poche à fermeture éclair placée à l’arrière, idéale pour petits ustensiles (couteau, etc.)
  • un rangement arrière, doté d’un emplacement ordinateur (jusqu’à 16 pouces), et de plusieurs poches.

Sac-NYAEVO-14

Notre périple nous mène finalement jusqu'à Baikalskoye, petit village authentique au nord du lac. Situé entre les sources d'eau chaude de Kotelnikovsky et la ville de Severobaikalsk, nous y rencontrons des Tarpans. Déjà utilisés par les guerriers Mongols de Gengis khan, ces petits chevaux des steppes, robustes et typiques de la région, ressemblent un peu de part leur rusticité aux Pottoks du Pays Basque.

 

1Baikalskoye

  

Nous parcourons avec aisance la région jusqu'à l'ile de Yarki, bande de terre étroite qui sépare le lac Baïkal de l’étang Angarski Sor au point le plus septentrional. Il faut dire que le sac photo NYA-EVO fjord 60 est vraiment pratique et agréable pour la marche. Ses deux poches latérales extérieures, placées de chaque côté du sac, autorisent le port d’un trépied et-ou de bouteille(s) d’eau. Un fil élastique clipsable permet aussi de fixer un casque ou une veste de randonnée sur le dessus du sac. Grâce au sur-sac imperméable dont le sac est équipé, notre matériel photo est bien protégé et ne craint pas les intempéries.

 

DJI_0022

 

Sac-NYAEVO-3

 

Utilisé lors de journées de prise de vues en pleine charge, c'est à dire sans ordinateur mais avec un trépied, pour un poids total dépassant tout juste 11 kg, le sac s’est avéré très confortable grâce à ses larges sangles d’épaule, sa sangle de poitrine, et sa ceinture de maintien ventrale.

Avant d'entamer la traversée du lac et de redescendre le long de la côte est, nous décidons de partir à la rencontre des pêcheurs. Installés dans des tentes posées sur le lac gelé, ces derniers pêchent à l'abri du vent et du froid.
Marc Blaise, élève de grainedephotographe, en profite pour emprunter une canne à pêche. Depuis un petit trou creusé dans la glace et en seulement quelques minutes, il attrape un splendide Omoul, l'espèce emblématique du Baïkal.

voyage-baikal-8

 


Liste du matériel : l’utilisation du plus grand modèle d’insert a permis d’emporter.
-1 boitier reflex pro Nikon
-3 objectifs zoom Nikon dont un 70-200 mm
-1 convertisseur de focale x1.7 Nikon
-1 boitier hybride Sony
-2 objectifs Sony et Leica
-1 flash Profoto A1
-7 batteries de rechange (1 profoto, 2 Nikon, 4 Sony)
-1 trépied 3 Legged Thing Punks Billy

Points forts :

  • Élégance et finitions.
  • Ergonomie et optimisation des rangements.
  • Confort de maintien et de port du matériel en pleine charge.

Points faibles :

  • Relative sensibilité des textiles intérieurs et extérieurs à l’abrasion.
  • Les nombreuses sangles de fixation, idéales pour le confort de marche, un peu moins propices lors d’une utilisation de prise de vue lorsqu'il faut ouvrir le sac à plusieurs reprises pour changer de batterie ou d’objectif.

Photos © Natalya Saprunova, Eric Legrand et Marc Lavaud


Posté par Anonyme le 06/05/2020 Catégorie : General

article précédent :
Once upon a time

CONCOURS PHOTO
Talents 2020

grainedephotographe.com

4 thèmes / 10 jours par thème
du 2 mars au 13 avril 2020

PARTICIPER

Brésil : Lençóis Maranhenses

Partez pour un séjour photo au Brésil accompagné d'un photographe professionnel

Réserver

GP Lab : La passion de l’image

Marc Lavaud

Président co-fondateur

Partagez vos aventures à 360°

Découvrez la gamme Ricoh Theta au travers nos tests exclusifs

Augmenter

Rejoignez la communauté

contact@grainedephotographe.com
1 Boulevard Henri IV - 75004 Paris
tél : +33 9 80 39 42 35

GP