Le regard de Vincent Bourchot sur la photo de rue en noir et blanc

Vincent Bourchot, spécialiste de la street photography nous dévoile son univers en noir et blanc.

Vincent Bourchot est un photographe de 38 ans basé en région parisienne. Il est spécialiste de la photo de rue en noir et blanc.

Il découvre la photographie pendant ses études de communication puis dans son travail, sans vraiment la pratiquer. À cette époque, sa spécialité, ce sont les mots. Ce n'est que plus tard qu'il apprend et découvre que la photographie a "cette capacité à évoquer les émotions, à toucher, silencieusement". C'est la pratique de la photographie qui lui a ouvert les yeux sur ce champ de possibilités. 
 

 v-bourchot-8

© Vincent Bourchot

 

  • Pourquoi le choix du noir et blanc ?


Il s'est imposé tout seul, je retrouve plus ce que je ressens dans le noir et blanc. Mais je suis assez impressionné par certaines photos en couleurs, comme celles de Saul Leiter par exemple.

 

  • Est-ce que vous photographiez vos sujets sur le vif ou alors leur demandez-vous de poser la plupart du temps ? 


Je prends toujours sur le vif. Je prends du temps pour composer le décor mais il doit y avoir une part d'imprévu et c'est l’individu, l'inconnu qui l'apporte.

C'est parfois frustrant lorsque cela n'arrive pas mais c'est aussi ce qui fait la poésie de la démarche.

 v-bourchot-4

© Vincent Bourchot

 

  • Avez-vous une petite anecdote sur une de vos photos ?

J'ai pris un jour en photo un couple assis sur les galets d'une plage à Étretat. Ils étaient loin et j'ai choisi de ne pas me rapprocher. Ils étaient blottis l'un contre l'autre, seuls, dans un immense espace vide baigné d'un gris qui semblait infini. Le reste du monde semblait avoir disparu, il ne restait qu'eux sur cette plage. Je débutais alors la photo et j'avais emprunté un appareil argentique à mon père.

En découvrant le tirage, j'ai ressenti la même émotion que le jour où j'avais vu ce couple et pris la photo. Ce fût une révélation, jamais je n'avais su aussi bien exprimer une émotion que j'avais ressenti.

La photographie doit servir à cela je pense, partager ce qu'on perçoit du monde qui nous entoure, même si on ne sait pas très bien soi même de quoi il s'agit.

 

v-bourchot-1

© Vincent Bourchot

 

  • Vos séries de photos présentent des lignes assez épurées, comment travaillez vous la composition ?

J'utilise effectivement beaucoup les lignes pour effectuer mes compositions. La ville est un terrain de jeu formidable pour ça. Les lignes permettent de diriger le regard, de le guider dans l'image et ainsi de raconter une histoire. Epurer les formes, réduire l'espace urbain à ces lignes, c'est une façon de créer de l'harmonie là où il n'y en a pas nécessairement.

Les photos silencieuses m'intéressent rarement, j'ai besoin d'une présence humaine dans mes photos. Une simple silhouette lointaine suffit. La composition n'a souvent pour seul but que de mettre en valeur cette silhouette, de la révéler, en la mettant en scène.

 

  • Quel matériel utilisez-vous ?

Un Ricoh GR. J'ai également un reflex mais il reste dans l'étui le plus souvent. Le Ricoh est tellement pratique, efficace et instinctif pour la photo de rue. C'est un prolongement de la main, ou de l'œil plutôt !

 

  • Avez-vous un ou quelques conseils pour les photographes qui veulent se lancer ou s'améliorer en photographie de rue ?

Oui: sortir de chez soi, lever la tête et prendre des photos. Il faut pratiquer, photographier, même si on ne sait pas trop ce qu'on cherche.

Si les photos ne sont pas réussies, vous aurez au moins fait une petite balade dans le monde et ce n'est déjà pas si mal.

  

Vincent Bourchot : Site - Instagram 

 

 

À LIRE AUSSI : 

Qu'est-ce que la photo de rue ? De Paris à New-York, Pierre Montant a croisé les portraits et points de vue de photographes sur le thème de la photographie de rue.

Extrait du livre "Les secrets de la photo de rue" de Gildas Lepetit-Castel publié aux éditions Eyrolles

Workshop photo sur le thème de la street photography de 2 jours avec le photographe Thomy Keat à Paris.


Posté par Imane le 15/11/2019 Catégorie : General

Cadeau de Noël

Chèque cadeau prêt à imprimer, envoyé immédiatement par e-mail et valable 1 an

Offrez des cours photo

Slovénie : au coeur du parc du Triglav

Partez pour un séjour photo en Slovénie accompagné d'un photographe professionnel

Réserver

GP Lab : La passion de l’image

Marc Lavaud

Président co-fondateur

Partagez vos aventures à 360°

Découvrez la gamme Ricoh Theta au travers nos tests exclusifs

Augmenter

Rejoignez la communauté

contact@grainedephotographe.com
1 Boulevard Henri IV - 75004 Paris
tél : +33 9 80 39 42 35

GP